Ensemble contre la Faim en Suisse Romande !

L'union fait la force

Chers amis des Cantons suisses et de la Confédération suisse, Les défis humanitaires auxquels nous faisons face en Suisse romande deviennent de plus en plus pressants, et nous sollicitons aujourd'hui votre soutien précieux pour poursuivre notre mission essentielle.


Statistiques Impactantes:

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, notamment dans le Canton de Vaud. En se concentrant uniquement sur les bénéficiaires des Cartons du Cœur, nous venons en aide à 37 000 personnes, dont 60% sont des citoyens suisses. Les besoins croissants touchent 74% de nos bénéficiaires, parmi lesquels figurent de nombreuses familles avec enfants et des travailleurs aux revenus insuffisants.

Défis Actuels:

Face à une demande en constante augmentation, nous faisons face à des défis logistiques majeurs, tels que l'augmentation des prix des denrées alimentaires, les problèmes d'approvisionnement en produits de base avec des délais de livraison atteignant cinq mois.

Anticipation des Difficultés Futures:

Nous anticipons une hausse significative du nombre de bénéficiaires issus de la classe moyenne en difficulté, principalement en raison de la montée des coûts énergétiques et des fluctuations des prix des produits alimentaires.

Notre Mission:

En tant que seule organisation présente sur l'ensemble du territoire romand, nous sommes déterminés à répondre à cette demande croissante. Malgré l'augmentation des références des services sociaux, nous n'avons jamais reçu de don financier de votre part.

Solution Opérationnelle:

Fiers d'avoir élaboré une solution opérationnelle, nous sollicitons votre précieux soutien pour franchir cette étape cruciale en toute confiance. Chaque contribution nous rapproche de notre objectif de professionnalisation et de pérennisation de notre action.

Transition Stratégique:

Au-delà de répondre à la croissance exponentielle de la demande, notre ambition est d'accroître notre efficacité et notre durabilité dans notre mission de lutte contre la faim en Suisse romande. Nous mettons déjà à disposition nos compétences et nos outils pour soutenir d'autres organisations similaires.


Pourquoi Nous Soutenir:

Nous sommes la plus grosse structure d'aide alimentaire en Suisse romande, gérant efficacement les produits secs. Contrairement à d'autres, nous maximisons l'impact de chaque contribution en offrant nos prix d'achat aux autres structures sans prélever la moindre marge, garantissant ainsi l'efficacité de notre mission.

Notre Partenariat avec les Grandes Marques:

Nous collaborons activement avec des partenaires majeurs tels que Nestlé, Coop, Migros, Denner, et notre partenaire de transport, Galliker. En tant que pionniers dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, nous optimisons l'utilisation des ressources financières pour nourrir le plus grand nombre.

Visitez Notre Centrale à Étagnières:

Nous vous invitons à découvrir les coulisses de notre association en visitant notre centrale à Étagnières. Rencontrez ceux qui œuvrent chaque jour pour notre cause et comprenez l'impact positif de votre soutien.

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE LA DIFFÉRENCE!

Faites un petit geste qui aura un impact énorme sur
la lutte contre la faim en Suisse romande.

Rejoignez-nous dans cette mission cruciale
et contribuez à changer des vies.

Merci pour votre générosité et votre engagement envers
notre communauté.

L'équipe des Cartons du Cœur.

Bien que nous soyons incontestablement la plus grande organisation d'aide alimentaire en Suisse romande, présente dans toutes les communes de six cantons, nous avons atteint les limites de ce que des bénévoles peuvent accomplir. Nos besoins, ainsi que ceux de nos partenaires, sont proportionnels à notre mission.

Fort de notre réputation au sein de la population et des entités privées, nous avons investi dans notre infrastructure en tant que la plus grande centrale romande d'aide alimentaire, basée à Etagnières VD. Malgré cela, nous avons dépassé les capacités du bénévolat et des institutions privées. Il est impératif de ne plus combler indéfiniment le manque de soutien de l'État.

Prenons l'exemple de la banque alimentaire de Lausanne, qui reçoit plus de CHF 850'000.- de subvention de la ville de Lausanne. Cependant, elle peine à répondre aux besoins des structures d'aide alimentaire avec un modèle économique obsolète, où les charges absorbent la majeure partie de leurs ressources. De nombreuses organisations lausannoises sont contraintes d'acheter des produits de base sur notre plateforme, gérée par notre centrale, avec un système similaire à celui de Leshop.ch


Avec un financement similaire, nous pourrions répondre aux besoins de toutes les structures d'aide alimentaire du Canton de Vaud sans être déficitaires.

Nous consacrerons 60 % de cette somme pour couvrir nos charges et financer les achats de marchandises destinées à nos antennes locales des Cartons du Coeur.

Les 40 % restants seraient attribués sous forme de note de crédit à toutes les associations d'aide alimentaire du Canton, représentant un montant de CHF 340'000.-. Cela permettrait aux autres structures que Cartons du Coeur d'acheter des produits au prix le plus bas du marché, avec des réductions pouvant atteindre 75 %, ainsi que d'accéder à des solutions de transport pour l'ensemble de la Suisse.

Les montants alloués aux associations tierces, y compris celles que nous soutenons déjà, pourraient être définis en partie ou en totalité par votre département.

Nous sollicitons votre soutien pour assurer une transition en douceur entre l'État et d'autres institutions privées, afin de couvrir les charges annuelles de notre centrale, ainsi que les salaires de trois employés. Ces investissements, totalisant plusieurs millions, ont été réalisés ces dernières années grâce au soutien unique de fonds privés. Cependant, nous estimons avoir atteint la limite de ce qui est possible avec l'aide d'institutions privées. Nous aspirons à instaurer un équilibre durable entre les secteurs public et privé, suivant le modèle de réussites telles que l'EPFL, par exemple.

Votre engagement à moyen terme nous permettrait d'embaucher des professionnels qualifiés et de garantir leur rémunération sur une période de 24 mois, tout en apportant un soutien réellement efficace aux structures qui aident quotidiennement la population à accomplir leurs missions.